Lousonna, centre régional

Page en cours de construction. Merci de votre compréhension

Plusieurs villae rusticae sont connues dans les environs de Lousonna. Leurs occupants s'y rendaient certainement régulièrement pour y vendre leurs marchandises - produits de la terre, viande, bois. En retour, ils s'approvisionnaient en marchandises qui n'étaient pas produites sur place, comme le vin ou huile, mais aussi de la vaisselle de Gaule, par exemple. La compagnie des Nautes, qui avait son siège à Lousonna, en assurait le transport via le lac, jusqu'au port de Lousonna. Divers biens étaient par ailleurs produits directement dans le vicus: céramiques communes et à revêtement argileux et imitations de terre sigillée, petits objets en métal ou en os, textiles, et d'autres encore.

De telles villae sont attestées à Crissier, Cheseaux, Pully. Les dictionnaires historiques signalent par ailleurs des découvertes éparses d'époque romaine à Jouxtens-Mézery ou Lutry, mais aucune fouille n'y a encore eu lieu.

Dans la périphérie immédiate du vicus enfin, on trouve une palette variée d'édifices, allant de maisons de banlieue plutôt modeste, à de grandes maisons de maître foraines en passant par des domus suburbaines confortables.

A l'est du Flon

A l'est du Flon se trouve une vaste « insula », une grande maison dont le plan ne trouve pas de parallèle dans le vicus. Composée initialement de 6 pièces séparées par deux couloirs perpendiculaires et bordée au nord d'un portique massif, cette « maison à absides » a ensuite été agrandie vers l'est.