Des ruines romaines dans un écrin de verdure

La Promenade archéologique de Vidy est le fruit d'une étroite collaboration entre la Ville de Lausanne et L'Association Pro Lousonna. Lorsque les travaux de restauration sont entrepris, dans le courant des années 1970, les structures fouillées dans les années trente avaient beaucoup souffert lors de l'Exposition Nationale de 1964, à tel point qu'une partie des murs avaient totalement disparus. Un certain nombre d'options ont dû etre prises pour remettre en valeur de ces vestiges situés au coeur de l'agglomération antique:

  • Seuls les principaux murs maçonnés ont été restaurés, restituant les grandes lignes de l'organisation de la ville romaine au 2e siècle de notre ère.
  • Les murs qui avaient totalement disparu ont été restitués sous forme de banquettes en béton.
  • A l'origine, des graviers de couleur distincte matérialisaient le niveau des rues, ruelles et places (en gris) et des locaux couverts publics et privés (en jaune). Le passage des visiteurs a fini par les mélanger.
  • Les surfaces dont on ignorait le niveau de circulation à l'époque romaine, ainsi que les cours et jardins, ont été plantés de gazon.
  • Enfin, un plan d'eau a été aménagé à l'emplacement du rivage romain.

Vue en direction du nord-est. Au premier plan, le bassin qui matérialise le lac antique, plus haut de près de 3 mètres à l'époque romaine. La promenade archéologique est implantée en plein coeur du vicus. On peut y voir les fondations de la basilique, d'un sanctuaire, du temple central, ainsi que de différents bâtiments d'habitation et entrepôts. Photo MRV.

Depuis quelques années, le Service des parcs et promenades de la Ville de Lausanne, en charge de l'entretien, limite les désherbants dans un souci écologique, laissant la prairie reprendre ses droits dans les zones jusque là gravillonnées.